Diapason / Mai 2020

Neodio Origine I50 & Origine L20

Neodio est une entreprise française qui marie excellence tech-nique avec exigence musicale. Cette marque, qui est l’œuvre de Stéphane Even depuis 2002, propose une solution complète : du lecteur CD/convertisseur Origine S2 à l’amplificateur intégré Origine A2 (Diapason d’or 2019), en passant par les plots antivibratoires, barrette et cordons secteurs, ainsi que les câbles de liaison objet de ce test. Le HP L20 est le plus élaboré du fabricant bordelais. Il est constitué de 20 brins isolés présentant des sections différentes dans une géométrie qui dissipe l’énergie vibratoire engendrée par le courant circulant dans les conducteurs. La section totale équivaut à 2×4 mm2. Chaque cordon comporte aux extrémités des manchons en acier inox et des fiches bananes en acier nickelé. Sur notre extrait de percussions, le Origine L20 montre une grande finesse, qui frôle la magie par la distinction des timbres, mais aussi un côté ultra-nuancé et expressif. Il y a de ce fait une expérience immersive à l’écoute de ce câble. Sur l’extrait du chœur, comme sur celui de la fosse d’orchestre, on obtient une structuration de l’espace qui donne à apprécier une palette étendue de micro-informations, permettant ainsi de situer très précisément chaque instrumentiste dans la salle.

Le câble RCA Origine I50 ouvre encore plus la scène sonore. Sa structure à 20 brins isolés est identique à celle de l’Origine L20, sauf que les 20 brins sont réservés à la masse (écran). Dans l’extrait de la fosse d’orchestre, on gagne encore en naturel et en fluidité, le public est devant nous, avec d’infimes variations d’amplitude et d’angle en fonction des conversations. Le chœur donne à en-tendre un ensemble aérien, dépourvu de toute raideur, faisant ressortir chaque intervention, chaque timbre de voix avec le luth puis le clavecin en parfaite harmonie. L’extrait des percussions du Berry Hayward Consort donne l’impression d’avoir été capturé sur bande analogique, il en ressort une forme de chaleur et de souplesse dans la frappe des tambours, ainsi que la décroissance des résonances de salles.

  • Les + : Restitution ample, confortable, chaleureuse.
  • Les – : Une signature sonore dans la discrétion.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *